Scuola

Ma journée en quarantaine

Pubblicato il Margherita Genova

Une bonne chose de la quarantaine , c’est que je n’ai pas à me lever trop  tôt le matin.

En effet, ces jours-ci, je dors jusqu’à 7h 30 du matin et ensuite, après m’être préparée, je commence ma journée en ligne.

Les leçons en ligne sont très fatigantes car nous n’avons pas de relation directe avec nos camarades de classe et nos professeurs. Nous ne pouvons pas nous confronter ou nous voir dans les yeux.

Si nous devons poser une question, nous devons attendre le temps technique de l’ordinateur et parfois les difficultés du réseau rendent difficile la participation de chacun.

Certains camarades n’ont pas beaucoup de connexion et nous n’avons pas encore pu les voir. Un aspect positif est que je mange toujours avec ma famille, au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner. Après le dîner, nous pouvons nous asseoir tous sur le canapé pour regarder un film.

Personnellement, j’espère que tout cela se terminera bientôt et que l’année  prochaine nous pourrons retourner en classe car mes camarades, mes professeurs ainsi que leurs sourires me manquent tellement.

Parfois, nous ne pouvons pas comprendre ce que nous avons.

Cette quarantaine m’apprend beaucoup de choses.

 

Margherita Genova

(I B medie)